Comment jardiner bio ?

Le secret de la réussite passe avant tout par un sol vivant, riche en humus et équilibré, capable de nourrir efficacement les plantes. Une bonne terre peut toujours s’obtenir, même en partant d’un très mauvais sol. Mais il faut s’en donner les moyens, c’est-à-dire l’enrichir fréquemment en humus et nourrir les êtres vivants qui la peuplent. Le jardinier dispose pour cela d’une arme de choc : le compost.compostage
Le compost :
C’est un procédé vieux comme le monde qui s’obtient à partir des déchets verts du jardin (tontes de gazon, feuilles coupées, fines branches) et qui peut être enrichi des restes alimentaires (épluchures de légumes et de fruits, coquilles d’œufs, …).
Comment faire ? Plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez en effet acquérir un composteur ou le fabriquer vous-même avec des palettes en bois. Il suffit de réaliser une ou plusieurs caisses dans lesquelles vous déposerez tous les éléments à composter. Une fois le couvercle fermé, laissez le temps agir et, quelques semaines plus tard, récupérez un compost de qualité, prêt à l’usage. Mais vous pouvez aussi tout simplement réserver un espace de votre jardin au compostage et y déposer tous vos déchets verts en tas.
Comment l’entretenir ? Pour réaliser un bon compost, il faut veiller à l’aérer. Il s’agit de retourner régulièrement le tas ce qui permet une meilleure décomposition des matières organiques et une accélération du processus.
Que peut-on composter ? Les feuilles mortes, les coupures de gazon, les mauvaises herbes, les plantes mortes, les déchets de nourriture, le marc de café…

Catégorie : Compostage